Le fondateur de l’Aikido

Morihei_UeshibaMorihei Ueshiba naît le 14 décembre 1883 à Tanabe, dans la préfecture de Wakayama. Il est le quatrième enfant et fils aîné de Yoroku Ueshiba, un fermier aisé. A vingt ans, il se rend à Tokyo et passe ses soirées a étudier les anciennes techinques de Ju Jistsu, en particulier celle de l’Ecole Kito, sous la direction du Maître Tozawa. Parallélement, il pratique le Ken-Jutsu (sabre) dans un dojo de Shinkage Ryu (Ecole Shunkage).

En 1903, Maître Ueshiba s’engage dans l’armée. Très vite, il devint le premier en tous genres d »exercices et plus particuliérement en Juken Jutsu (combat à la baïonnette).

En février 1915, il rencontre le grand Maître de l’Ecole Daito: Sokaku Takeda. Ce dernier décida de lui enseigner les techniques secrètes de Daitoryu. Dès son retour, le Maître Ueshiba ouvre un dojo, et invite le Maître Takeda, et s’occupe totalement de lui.

En novembre 1919, il rencontre le grand Maître mystique doué de rares pouvoirs spiriteuls: Wanisaburo Deguchi. C’est une rencontre capitale car à ce moment l’énergie spirituelle du Maitre Ueshiba est fragile.

Après la mort de son père, Maître Ueshiba par du Japon le 13 février 1924 avec d’autre disciples sous la direction de Wanisaburo Deguchi, pour bâtir en Mongolie un Royaume de la Paix. Leur tentative échout. De retoure au Japon, la Maître reprend ses recherche sur le Budo.

C’est en 1925 que naît l’ Aîkido.

Pendant les années de guerres de guerre, le Maître se retire à Iwama ou se trouve actuellement le sanctuaire de l’Aïkido (Aïki Jinja).

En 1946, les Américains ayant interdit la pratique des arts martiaux, le dojo de Tokyo ferme jusqu’en 1948, date à laquelle il prit le nom d’Aïkikaï. Lorsque le vénérable Maître s’éteignit, le 26 avril 1969, l’Aïkido s’était rependu à travers le monde et était pratiqué par des centaines de milliers de personne sur les cinq continents.